Sondage SDI : l'indépendant moyen travaille 51 heures par semaine

Les indépendants travaillent en moyenne 51 heures par semaine. C’est bien plus que les travailleurs salariés à temps plein qui prestent en moyenne 39,4 heures par semaine. Les agriculteurs, forestiers et pêcheurs indépendants sont ceux qui travaillent le plus avec une moyenne de 58,6 heures par semaine. Les managers indépendants suivent ensuite avec une moyenne de 55,4 heures par semaine, ainsi qu’il ressort d’une enquête socioéconomique diligentée par le SPF Economie.

Selon le SDI, le temps de travail des indépendants a augmenté depuis dix ans. Et s’étend pour beaucoup de chefs d’entreprise au week-end : près des deux tiers des dirigeants déclarent travailler assez souvent ou régulièrement le week-end.

Le SDI tient à préciser que définir le temps de travail des patrons posent toujours des problèmes. Cela dépend évidemment de la taille de l’entreprise mais également de ce que l’on comprend dans la définition du travail.  Est-ce que le transport domicile-travail constitue du travail, lire ses mails en dehors des heures de bureau est-il considéré comme du travail, la participation à des "events" et l’entretien du réseau constituent-ils également du travail ?

Au sein des TPE de moins de 10 salariés, les résultats sont différents et ils sont seulement 40% de patrons de TPE à travailler plus de 50 heures par semaine.

Le Syndicat des Indépendants révèle que les dirigeants d’entreprise prennent plus facilement des vacances qu’auparavant, en moyenne 20 jours de congés par an.  Par ailleurs, le SDI observe l’émergence de "nouveaux dirigeants", plus soucieux d’équilibrer vie professionnelle et vie personnelle.  Ces nouveaux managers –  de moins de 35 ans – combinent un temps de travail hebdomadaire inférieur et un nombre de jours de congés annuels plus élevé que celui des dirigeants plus anciens.

Une enquête du cabinet d’audit Grant Thornton révèle que les chefs d’entreprises européens travaillent en moyenne 50 heures par semaine ce qui place les belges légèrement au dessus de la moyenne. Les Allemands arrivent avec 53 heures prestées tandis que les italiens ne travaillent que 46 heures. La moyenne mondiale s’établit à 53 heures par semaine.

Cet investissement des dirigeants de PME dans leur travail a des répercussions sur leur niveau de fatigue et de stress : plus de 60% des dirigeants du SDI ressentent du stress. Ce sentiment est lié à l’impression de vivre le plus souvent dans l’urgence, surtout dans les PME de moins de 50 salariés dont les responsables ont une vision à très court terme.

0
Votre avis: Aucun
Haut | Retour à la liste des news

© SDI - Rue de la Presse 4 - 1000 Bruxelles | T 02 652 26 92 | E web@sdi.be