Une période de soldes d’été 2017 qui risque d’être inédite à plus d’un titre, avance le SDI !

La question qui est sur les lèvres de tous les commerçants : comment attirer le client en ce début de période de soldes alors que le beau temps de ces dernières semaines a déjà incité les consommateurs à faire leurs achats de mode ? Cela est d’autant plus vrai qu’il ne reste dans beaucoup de commerces indépendants qu’un stock plus réduit que les autres années étant donné la météo estivale que l’on a connu mais aussi et surtout à cause de la prudence sur les stocks, qui dans un contexte de moins bonne consommation évite d’avoir les yeux plus gros que le ventre.

 Cette année, les mois de mai et de juin ont agréablement surpris les commerçants et les offres conjointes ont connu un beau succès.  On a constaté un bon de 5% par rapport à la même période de 2016 qui était marquée par une baisse des ventes qui est continue depuis quelques années et certainement depuis 2011.

 Le défi risque d’être difficile pour beaucoup de commerçants parce qu’avec un stock limité, il va falloir attirer les clients dès le premier week-end, ce qui n’est pas sans poser la question de l’importance de la démarque en début de période mais surtout d’un écoulement trop rapide du stock restant.

L’embellie que l’on a connue risque bien d’avoir des effets pervers sur le déroulement de cette saison été 2017.  Le printemps a été bon et les soldes restent un événement attendu par beaucoup de commerçants indépendants qui réalisent grosso modo 20% des ventes lors des soldes d’été.  Alors comment les commerçants vont-ils pouvoir concilier une période de printemps excellente avec l’arrivée des soldes d’été ?

Beaucoup comptent sur les soldes pour écouler leurs marchandises mais craignent la concurrence rude des grandes chaînes qui pourront proposer des rabais plus importants en début de période. Les commerçants indépendants veulent préserver leur rentabilité, ils ne peuvent se permettre en début de période des rabais aussi importants que les grandes chaînes alors que les affaires se feront cette année en fin de période et particulièrement dans le commerce indépendant.

Le beau temps puis la chaleur ont incité à l'achat de shorts, tee-shirts, robes légères et autres vêtements estivaux.  La forte demande sur ces articles a permis à certains commerçants de parfois faire des promotions moins importantes ce qui certainement va aboutir cette année à des chiffres d'affaires et des marges intéressantes.

 

0
Votre avis: Aucun
Haut | Retour à la liste des news

© SDI - Rue de la Presse 4 - 1000 Bruxelles | T 02 652 26 92 | E web@sdi.be