Offre médicale et offre de l'art dentaire: La planification 2018 a été adoptée

Le Conseil des ministres du 18 mai 2018 a approuvé un projet d'arrêté royal qui modifie la planification de l'offre médicale pour 2018 et deux projets d'arrêté royal qui fixent les quotas de médecins pour 2024 et de dentistes pour 2023.

Le Conseil des ministres du 18 mai 2018 a approuvé un projet d'arrêté royal qui modifie la planification de l'offre médicale pour 2018 et deux projets d'arrêté royal qui fixent les quotas de médecins pour 2024 et de dentistes pour 2023.
Pour chaque année, le nombre maximum de candidats attestés donnant accès à l'un des titres professionnels réservés aux praticiens de l'art médical est fixé par arrêté royal. Pour l'année 2018, un quota global a été fixé correspondant à un nombre de 2460, réparti entre les Communautés :
- Communauté française : 984
- Communauté flamande : 1476
Le nombre d'étudiants qui achèvera ses études en 2017 dépassera le quota fixé. Le premier projet d'arrêté royal permet dès lors d'autoriser à des candidats supplémentaires d'entamer le stage donnant accès à l'un des titres professionnels particuliers réservés aux praticiens de l'art médical. Le nombre supplémentaire de candidats sera égal à la différence entre le nombre de diplômés titulaires d'une attestation universitaire en 2017 et le nombre de candidats constaté pour l'année 2017.
Actuellement, ces quotas de médecins ont déjà été déterminés jusqu'en 2023 et sont scindés par communauté. Le deuxième projet fixe le quota maximum de candidats médecins pour l'année 2024 à 1445, réparti comme suit par communauté :
- Communauté française : 586
- Communauté flamande : 859
Enfin, chaque année, un arrêté royal fixe le nombre maximum de candidats attestés ayant accès à l'un des titres professionnels en art dentaire. Actuellement, ces quotas ont déjà été déterminés jusqu'en 2022 et sont scindés par communauté. Le troisième projet fixe le quota maximum pour l'année 2023 à 228, réparti comme suit par communauté :
- Communauté française : 92
- Communauté flamande : 136

Pour chaque année, le nombre maximum de candidats attestés donnant accès à l'un des titres professionnels réservés aux praticiens de l'art médical est fixé par arrêté royal. Pour l'année 2018, un quota global a été fixé correspondant à un nombre de 2460, réparti entre les Communautés :
- Communauté française : 984
- Communauté flamande : 1476

Le nombre d'étudiants qui achèvera ses études en 2017 dépassera le quota fixé. Le premier projet d'arrêté royal permet dès lors d'autoriser à des candidats supplémentaires d'entamer le stage donnant accès à l'un des titres professionnels particuliers réservés aux praticiens de l'art médical. Le nombre supplémentaire de candidats sera égal à la différence entre le nombre de diplômés titulaires d'une attestation universitaire en 2017 et le nombre de candidats constaté pour l'année 2017.

Actuellement, ces quotas de médecins ont déjà été déterminés jusqu'en 2023 et sont scindés par communauté. Le deuxième projet fixe le quota maximum de candidats médecins pour l'année 2024 à 1445, réparti comme suit par communauté :
- Communauté française : 586
- Communauté flamande : 859

Enfin, chaque année, un arrêté royal fixe le nombre maximum de candidats attestés ayant accès à l'un des titres professionnels en art dentaire. Actuellement, ces quotas ont déjà été déterminés jusqu'en 2022 et sont scindés par communauté. Le troisième projet fixe le quota maximum pour l'année 2023 à 228, réparti comme suit par communauté :
- Communauté française : 92
- Communauté flamande : 136

0
Votre avis: Aucun
Haut | Retour à la liste des news

© SDI - Rue de la Presse 4 - 1000 Bruxelles | T 02 652 26 92 | E web@sdi.be