Le SDI dénonce l'incapacité des autorités à assurer la viabilité de certains secteurs économiques !

On se croyait sorti du marasme économique mais si l'on en croit les chiffres des faillites au premier semestre 2017, on constate qu’il n’en est rien !  5.731 faillites sont à dénombrer rien que pour ce premier semestre plaçant cette période au rang des plus noires de ces dernières années.

Si les chiffres font état d’une hausse du nombre de faillites de l’ordre de 8.9% sur un an, il y a un phénomène nouveau qui est à l’œuvre pour expliquer ces résultats catastrophiques.

 La situation économique n’est certainement plus l’explication principale d’un premier semestre 2017 qui renoue avec les années les plus sombres des statistiques économiques belges. Désormais, l’explication est ailleurs et certainement dans l’effet retour de certaines mesures mises en place par les Gouvernements fédéraux et régionaux  et dans leur incapacité à  apporter de véritables mesures de solution et de compensation.

Le secteur Horeca, celui de la construction, du commerce de détail ou encore du transport boivent la tasse.  Et les mesures prises récemment n’y sont certainement pas étrangères.  Que l’on songe à l’introduction de la caisse enregistreuse dans le secteur Horeca, à l’introduction de la taxe kilométrique dans le secteur du transport, à l’impossibilité pour les autorités de juguler le dumping social et à un secteur du commerce qui figure parmi les grands oubliés des réformes récentes à part un plan commerce dont la mise en place est reportée aux calendes grecques.

Si le gouvernement a mis en place des mesures de compensation pour l’Horeca, on constate à  l’heure actuelle qu’elles sont insuffisantes pour maintenir la viabilité d’un secteur qui s’effondre lentement mais sûrement.  Au premier semestre 2017, 1.160 établissements ont fermé leurs portes.  C’est 10.7% de plus que sur la même période de 2016 et 5.7% de plus qu’au premier semestre 2013, l’année de tous les records !  Les mesures, si elles ne vont pas plus loin devront vont se limiter à un triste constat, le secteur Horeca, fleuron de l’économie touristique belge est à bout de souffle et la boîte noire aura été le fossoyeur d’un secteur à l’agonie !  Le SDI souhaite ardemment une baisse de la TVA à 6% sur la fourniture de boissons qui redonne un souffle d’oxygène au secteur.

Pour le secteur du transport, les mesures de compensation promises par le Gouvernement se résument à un calendrier erratique et à une absence, au moins pour partie, des engagements pris !  Pas étonnant que le secteur arrive en tête des faillites au premier semestre 2017 puisqu’on assiste à l’immobilisme du Ministre Prévot, principal concerné par la gestion de la taxe kilométrique et qui n’a, à lui seul, concrétisé aucune des promesses faites en 2016.

Le dumping social, à lui seul, charrie la moitié des faillites dans certains secteurs en Belgique comme dans la construction et le secteur du transport.  Ce phénomène grandissant ne changera pas et mènera tôt ou tard à l’extinction programmée de certains secteurs économiques belges.  Situation inéluctable puisque son principe fondateur est inscrit dans la libre circulation des travailleurs au niveau européen et que l’Union européenne elle-même autorise, avec bienveillance, la concurrence entre des pays avec des coûts de sécurité sociale qui ne sont tous simplement pas harmonisés.

Conclusion :

Quand un patron d’entreprise fait faillite, il perd tout jusqu'à ses biens personnels, sa famille et parfois sa santé.  L’avenir récent nous apprend que quand certains se méconduisent par l’accaparement personnel des deniers publics, il n’y aucune obligation d’assumer ses erreurs ainsi qu’aucune sanction à la clef et encore moins l’obligation de rembourser l’indûment perçu !

Cette injustice devient de plus en plus difficile à faire avaler à des entrepreneurs faillis qui commencent à prendre pour responsables ceux-là même qui sont censés les gouverner !

0
Votre avis: Aucun
Haut | Retour à la liste des news

© SDI - Rue de la Presse 4 - 1000 Bruxelles | T 02 652 26 92 | E web@sdi.be