Moteur : Punto 2012, Hyundai i 30 et Toyota Avensis

Punto 2012 : plumage et ramage



Réputée pour son bon confort général, la Punto s’avère dotée d’un habitacle gai à vivre car aménagé avec goût et dans lequel la qualité est au rendez-vous.

Rafraîchie pour le millésime 2012, plus performante, mieux insonorisée et consommant moins, la remplaçante de la Punto Evo se distingue par un style incontestablement plus dynamique rendu par de subtiles modifications esthétiques tant à l’avant et qu’à l’arrière.

C’est cependant sous le capot que les changements majeurs interviennent puisqu’elle reçoit deux nouvelles motorisations : le moteur essence TwinAir turbo de 85 ch et le moteur Diesel Multijet II de 85 ch également.

Cossue, environnementalement correcte, profitant de mécaniques alliant souplesse et endurance, cette Punto devient majeure (18 ans) en préservant sa fraîcheur. De sérieux atours et atouts pour poursuivre son petit bonhomme de chemin.

Hyundai i 30 : opération séduction



Apparue en 2007, revue et corrigée en 2010, la i 30 cuvée 2012 se métamorphose de l’avant à l’arrière pour 2012. Au point d’être une authentique réussite esthétique.

Plus longue (4,30 m), plus large (1,78m), moins haute (1,47m) et moins lourde (1306 à 1440 kg), cette « moyenne » pourra aussi compter sur une déclinaison 3 portes et break. Sous le capot, un 1400 de 90 ch et un 1600 de 110 ch qui carburent au mazout ainsi qu’un 1400 de 100 ch et un 1600 de 135 ch qui préfèrent l’eurosuper.

Avec boîte manuelle et automatique à 6 rapports. La perception de sérieux est bien réelle, le comportement routier est rassurant, les occupants jouissent d’une belle habitabilité et d’une insonorisation efficace. Rayons tarif, il faut compter à partir de 16.499 euros et jusqu’à 24.499 euros. Avec 5 ans de garantie sans limitation de kilométrage. Vous avez dit Séduction ?...

Toyota Avensis : clap 3ème



Lancée voici quinze ans, la Toyota Avensis vient de se renipper pour sa troisième génération.

Reprenant l’ADN des sœurs Yaris et Verso, affichant des lignes plus affirmées, elle hérite d’optiques effilées qui prolongent la calandre et d’un arrière restylé. Les ailes bombées, les chromes, les jantes et les nouveaux coloris de caisse jouent leur rôle. L’Avensis gâte aussi ses occupants installés dans un habitacle spacieux et cossu tandis que le poste de conduite est plus ergonomique et inclut le Touch and Go Plus
 
Avec ses carrosseries berline et break, deux diesels (2 litres de 124 ch et 2,2 litres de 150 ch), deux moteurs essence (1600 cc de 132 ch et 1800 cc de 147 ch) et trois boîtes de vitesses, l’Avensis 2012 vise le marché européen des familiales.

L’incontestable qualité globale interviendra à coup sûr dans le succès de ce véhicule dont la déclinaison Sedan est écoulée dès 23.220 euros pour 24.180 à la Station Wagon.

Bob Monard

0
Votre avis: Aucun

© SDI - Rue de la Presse 4 - 1000 Bruxelles | T 02 652 26 92 | E web@sdi.be