Lobbying - Problèmes prioritaires

Le SDI se charge d'identifier la fréquence et la gravité des problèmes rencontrés par les indépendants et fait pression sur le monde politique pour leur apporter le plus rapidement possible la solution la plus adaptées.
 


10 priorités


 

Le SDI a identifié 10 priorités qui fondent son action de groupe de pression :


  • réduire la pression fiscale

  • améliorer le statut social des indépendants

  • diminuer les charges sociales

  • simplifier les formalités administratives

  • faciliter l'accès au crédit

  • favoriser l'autofinancement des investissements

  • indemniser correctement les commerçants victimes de grands travaux

  • faciliter la transmission des entreprises

  • améliorer le sort des indépendants victimes d’une faillite

  • contrôler les effets des projets de directives européennes sur les PME belges.

 

L’objectif prioritaire du SDI est de revaloriser l'image socio-économique des indépendants et des PME vis-à-vis des pouvoirs publics et des medias.  Les petits acteurs économiques constituent l'épine dorsale de notre économie et, à ce titre, ils doivent être considérés à leur juste valeur.

 
10 secteurs-clés

 

Le SDI s’est également engagé dans un combat de longue haleine visant à l'amélioration de la situation globale des indépendants, avec en priorité les secteurs suivants :


  • le statut social des indépendants

  • les charges patronales

  • la circulation

  • la fiscalité

  • la simplification administrative

  • les grands travaux

  • l'emploi et la formation

  • les pratiques du commerce (soldes,...)

  • la faillite

  • la sécurité.

 
Nous faisons évidemment évoluer la liste de nos priorités en fonction de l'actualité législative et économique. Dans tous les cas de figure, il est tenu compte du contexte européen et des données statistiques existantes.

© SDI - Rue de la Presse 4 - 1000 Bruxelles | T 02 652 26 92 | E web@sdi.be