“Comment me faire reconnaître en tant qu’artisan ?”

Mr P. VDA nous demande : “J’ai entendu dire qu’il était possible d’obtenir une reconnaissance légale de mon statut d’artisan. Pouvez-vous m’expliquer comment je dois procéder ?”

Réponse
En tant qu’artisan, vous pouvez solliciter une reconnaissance légale auprès de la Commission Artisans du SPF Economie (loi du 19 mars 2014). Cette reconnaissance consacre le caractère authentique de votre activité, l’aspect manuel de votre travail et votre savoir-faire artisanal. Grâce au logo attestant l’obtention de la reconnaissance légale, vous pouvez compter sur une plus grande visibilité auprès du public. 
Depuis l’entrée en vigueur de  la loi en juin 2016, plus de 1.100 artisans ont obtenu cette reconnaissance légale auprès du SPF Economie. Ils figurent dans un répertoire mis à jour après chaque réunion de la Commission ou du Conseil. 
Comment introduire votre demande ?
Introduisez votre demande via le formulaire de renseignements que vous trouverez sur le site Internet du SPF Economie. 
Complétez le, signez-le puis envoyez-le par e-mail ou par courrier recommandé à :
SPF Economie
Direction générale de la Politique des P.M.E.
Secrétariat de la Commission « Artisans »
North Gate, 4ème étage
Boulevard du Roi Albert II 16
1000 Bruxelles
E-mail : ambachtsman-artisan@economie.fgov.be
Veillez à transmettre avec le formulaire tous les documents que vous jugez utiles pour l’évaluation de votre demande d’octroi de la qualité d’artisan.
Quelques conseils pour la rédaction de votre demande :
- Prenez le temps d’expliquer votre activité.
- Décrivez en quelques phrases votre manière de travail-
ler, l’origine des matières premières utilisées, etc.
- Ajoutez des photos “avant – pendant – après” ainsi 
que de vos installations : atelier, comptoir,  matériel, 
produits…
- Signalez les reconnaissances appréciations déjà acquises 
(par exemple : monuments et sites, articles de presse…).
Quelles conditions faut-il remplir ?
La reconnaissance n’est possible que si :
- vous êtes inscrit à la Banque-Carrefour des Entreprises 
comme personne physique ou morale pour l’exercice d’une 
ou plusieurs activités ayant but lucratif;
- vous avez moins de vingt travailleurs;
- votre activité consiste en la production, la transformation, 
la réparation ou la restauration d’objets ou encore la pres-
tation de services.
Lors de l’octroi de la reconnaissance, la Commission Artisans tient compte :
- des aspects essentiellement manuels et du caractère 
authentique de votre activité;
- de l’importance de votre travail manuel;
- de votre savoir-faire axé sur la qualité, la tradition, la créa-
tion ou l’innovation.
Comment se déroule la procédure ?
Si votre dossier est complet, la Commission Artisans prend sa décision au plus tard deux mois après la réception du formulaire de renseignements. Ce délai est prolongé de trente jours si le président de la Commission Artisans décide de demander une enquête sur place.
Si le dossier est incomplet, le secrétariat de la Commission Artisans vous en avertit dans les quinze jours qui suivent la réception du formulaire de renseignements. Le secrétariat vous précise alors quels documents sont manquants.
Les séances de la Commission Artisans ne sont pas publiques. Le secrétariat vous communique la date de la séance de la Commission. Votre présence n’est pas obligatoire lors de cette séance.
Le secrétariat vous envoie, par lettre recommandée, la décision de la Commission.
Si la Commission Artisans ne prend pas de décision dans le délai prévu, la décision est considérée comme favorable et vous obtenez donc la qualité d’artisan.
Combien de temps votre reconnaissance est-elle valable ?
La reconnaissance de la qualité d’artisan a une durée de six ans. Elle prend cours dès le premier jour qui suit la date de la décision favorable.
Introduisez votre demande de prolongation au plus tôt un an et au plus tard trois mois avant la fin de la durée de validité de la reconnaissance via le formulaire de renseignements. Le secrétariat vous enverra un courrier de rappel.
La Commission Artisans doit prendre une décision au plus tard un mois avant la fin du délai de validité de la reconnaissance 
(à condition toutefois que le dossier soit complet et que vous ayez introduit à temps la demande de prolongation).
Si le dossier est incomplet, le secrétariat de la Commission Artisans vous en avertit dans les quinze jours qui suivent la date de réception du formulaire de renseignements. Le secrétariat vous indique quels sont les documents manquants.
Si la Commission Artisans ne prend pas de décision dans le délai prévu, votre reconnaissance est prolongée pour une nouvelle période de six ans.
Un retrait de la reconnaissance est-il possible ?
Si vous ne répondez plus aux conditions légales, vous devez en informer immédiatement la Commission Artisans.
Si, durant une période de plus de trois mois, vous ne remplissez plus les conditions de la reconnaissance, vous perdez la qualité d’artisan. La Commission Artisans décide alors de vous retirer votre reconnaissance.
Pouvez-vous introduire un recours contre une décision de la Commission ?
Vous pouvez introduire un recours contre la décision de la Commission Artisans. Vous devez le faire dans les trente jours qui suivent la notification de la décision défavorable de la Commission Artisans.
Le Conseil Artisans traite les recours. Si le Conseil ne se prononce pas dans le délai prévu (au plus tard le dernier jour du mois qui suit le mois au cours duquel le recours a été introduit), votre demande de reconnaissance ou de prolongation de la qualité d’artisan est considérée comme accordée.
Le délai dans lequel le Conseil doit prendre sa décision est prolongé de trente jours si le président du Conseil décide de demander de procéder à une enquête sur place.
Comment introduire une plainte auprès de la Commission Artisans ?
Toute personne constatant une infraction aux conditions légales pour être reconnu comme artisan, peut introduire une plainte auprès de la Commission Artisans en utilisant le formulaire de plainte que vous trouverez sur le site Internet du SPF Economie.
Cette plainte peut porter, par exemple, sur :
 l’usage abusif du logo d’artisan (sur un site, une vitrine...);
 un changement d’activité qui ferait perdre à l’artisan sa 
  reconnaissance;
 l’engagement de personnel qui ferait augmenter le nombre de 
travailleurs (jusqu’à 20 ou plus)...
Le répertoire des artisans
Les artisans qui ont obtenu cette qualité sont repris dans le répertoire des artisans. De même, tout artisan qui perd sa qualité d’artisan est retiré du répertoire.
Dans le répertoire des artisans , vous trouvez toutes les informations relatives aux artisans. La liste est actualisée tous les jours.

Réponse
En tant qu’artisan, vous pouvez solliciter une reconnaissance légale auprès de la Commission Artisans du SPF Economie (loi du 19 mars 2014). Cette reconnaissance consacre le caractère authentique de votre activité, l’aspect manuel de votre travail et votre savoir-faire artisanal. Grâce au logo attestant l’obtention de la reconnaissance légale, vous pouvez compter sur une plus grande visibilité auprès du public. Depuis l’entrée en vigueur de  la loi en juin 2016, plus de 1.100 artisans ont obtenu cette reconnaissance légale auprès du SPF Economie. Ils figurent dans un répertoire mis à jour après chaque réunion de la Commission ou du Conseil. 


Comment introduire votre demande ?
Introduisez votre demande via le formulaire de renseignements que vous trouverez sur le site Internet du SPF Economie. 

Complétez le, signez-le puis envoyez-le par e-mail ou par courrier recommandé à :
SPF Economie
Direction générale de la Politique des P.M.E.
Secrétariat de la Commission « Artisans »
North Gate, 4ème étage
Boulevard du Roi Albert II 16
1000 Bruxelles
E-mail : ambachtsman-artisan@economie.fgov.be

Veillez à transmettre avec le formulaire tous les documents que vous jugez utiles pour l’évaluation de votre demande d’octroi de la qualité d’artisan.

Quelques conseils pour la rédaction de votre demande :
- Prenez le temps d’expliquer votre activité.
- Décrivez en quelques phrases votre manière de travailler, l’origine des matières premières    utilisées, etc.
- Ajoutez des photos “avant – pendant – après” ainsi  que de vos installations : atelier, comptoir,    matériel, produits…

- Signalez les reconnaissances appréciations déjà acquises  (par exemple : monuments et sites,      articles de presse…).

Quelles conditions faut-il remplir ?
La reconnaissance n’est possible que si :
- vous êtes inscrit à la Banque-Carrefour des Entreprises  comme personne physique ou morale      pour l’exercice d’une  ou plusieurs activités ayant but lucratif;
- vous avez moins de vingt travailleurs;
- votre activité consiste en la production, la transformation,  la réparation ou la restauration          d’objets ou encore la prestation de services.

Lors de l’octroi de la reconnaissance, la Commission Artisans tient compte :
- des aspects essentiellement manuels et du caractère  authentique de votre activité;
- de l’importance de votre travail manuel;
- de votre savoir-faire axé sur la qualité, la tradition, la création ou l’innovation.

Comment se déroule la procédure ?
Si votre dossier est complet, la Commission Artisans prend sa décision au plus tard deux mois après la réception du formulaire de renseignements. Ce délai est prolongé de trente jours si le président de la Commission Artisans décide de demander une enquête sur place.

Si le dossier est incomplet, le secrétariat de la Commission Artisans vous en avertit dans les quinze jours qui suivent la réception du formulaire de renseignements. Le secrétariat vous précise alors quels documents sont manquants.

Les séances de la Commission Artisans ne sont pas publiques. Le secrétariat vous communique la date de la séance de la Commission. Votre présence n’est pas obligatoire lors de cette séance.

Le secrétariat vous envoie, par lettre recommandée, la décision de la Commission.

Si la Commission Artisans ne prend pas de décision dans le délai prévu, la décision est considérée comme favorable et vous obtenez donc la qualité d’artisan.

Combien de temps votre reconnaissance est-elle valable ?
La reconnaissance de la qualité d’artisan a une durée de six ans. Elle prend cours dès le premier jour qui suit la date de la décision favorable.

Introduisez votre demande de prolongation au plus tôt un an et au plus tard trois mois avant la fin de la durée de validité de la reconnaissance via le formulaire de renseignements. Le secrétariat vous enverra un courrier de rappel.

La Commission Artisans doit prendre une décision au plus tard un mois avant la fin du délai de validité de la reconnaissance (à condition toutefois que le dossier soit complet et que vous ayez introduit à temps la demande de prolongation).

Si le dossier est incomplet, le secrétariat de la Commission Artisans vous en avertit dans les quinze jours qui suivent la date de réception du formulaire de renseignements. Le secrétariat vous indique quels sont les documents manquants.

Si la Commission Artisans ne prend pas de décision dans le délai prévu, votre reconnaissance est prolongée pour une nouvelle période de six ans.

Un retrait de la reconnaissance est-il possible ?
Si vous ne répondez plus aux conditions légales, vous devez en informer immédiatement la Commission Artisans.

Si, durant une période de plus de trois mois, vous ne remplissez plus les conditions de la reconnaissance, vous perdez la qualité d’artisan. La Commission Artisans décide alors de vous retirer votre reconnaissance.

Pouvez-vous introduire un recours contre une décision de la Commission ?
Vous pouvez introduire un recours contre la décision de la Commission Artisans. Vous devez le faire dans les trente jours qui suivent la notification de la décision défavorable de la Commission Artisans.

Le Conseil Artisans traite les recours. Si le Conseil ne se prononce pas dans le délai prévu (au plus tard le dernier jour du mois qui suit le mois au cours duquel le recours a été introduit), votre demande de reconnaissance ou de prolongation de la qualité d’artisan est considérée comme accordée.

Le délai dans lequel le Conseil doit prendre sa décision est prolongé de trente jours si le président du Conseil décide de demander de procéder à une enquête sur place.

Comment introduire une plainte auprès de la Commission Artisans ?
Toute personne constatant une infraction aux conditions légales pour être reconnu comme artisan, peut introduire une plainte auprès de la Commission Artisans en utilisant le formulaire de plainte que vous trouverez sur le site Internet du SPF Economie.

Cette plainte peut porter, par exemple, sur :
 l’usage abusif du logo d’artisan (sur un site, une vitrine...);
 un changement d’activité qui ferait perdre à l’artisan sa   reconnaissance;
 l’engagement de personnel qui ferait augmenter le nombre de  travailleurs (jusqu’à 20 ou           plus)...

Le répertoire des artisans
Les artisans qui ont obtenu cette qualité sont repris dans le répertoire des artisans. De même, tout artisan qui perd sa qualité d’artisan est retiré du répertoire.

Dans le répertoire des artisans , vous trouvez toutes les informations relatives aux artisans. La liste est actualisée tous les jours.

0
Votre avis: Aucun

© SDI - Rue de la Presse 4 - 1000 Bruxelles | T 02 652 26 92 | E web@sdi.be